Au-delà de patients en bonne santé. Étendre les possibilités de traitements.

La santé générale influence la réussite du traitement implantaire. Les antécédents médicaux, une santé fragile, l’état parodontal et l’hygiène orale doivent être pris en compte pour la réussite du traitement.

SLActive® a été conçu pour étendre les possibilités de traitement à tous vos patients.16–23

Meilleure prédictibilité en cas de diabète

Près de 400 millions de personnes dans le monde ont un diabète, ce dernier n’étant pas diagnostiqué chez environ la moitié d’entre elles16. Une étude préclinique a montré que le diabète sucré non traité a des effets négatifs sur l’ostéointégration précoce des implants dentaires. SLActive® a accéléré l’ostéointégration des implants dentaires, suggérant qu’un meilleur pronostic pour le traitement implantaire est possible chez les diabétiques. Le COI et la densité osseuse péri-implantaire étaient en effet significativement supérieurs par rapport aux implants hydrophobes17.

Amélioration de la cicatrisation osseuse dans les cas d'ostéoporose

Il est estimé que plus de 200 millions de personnes dans le monde souffrent d’ostéoporose18, maladie qui peut compromettre l'ostéoformation. D’après une étude préclinique, la surface SLActive® peut favoriser la cicatrisation osseuse et l’ostéointégration dans les cas d’ostéoporose19.

L'espace vertical n'est plus une limite

L’âge moyen de la population mondiale augmente rapidement. D’ici 2050, la population de plus de 60 ans va doubler (passant de 11 % en 2000 à 22 %, selon les estimations de l'OMS)20. La population âgée de plus de 65 ans avec des mandibules sévèrement résorbées augmentera pour atteindre 17 % en Europe d’ici 2030 et 25 % aux États-Unis d’ici 205021,22.  Les données sur 5 ans d’une étude multicentrique avec les implants courts Straumann® Standard Plus
4 mm et SLActive®, restaurés avec des prothèses dentaires fixes (PDF) dans des mandibules postérieures sévèrement résorbées, indiquent un taux de survie élevé de 94 % ainsi qu’une perte osseuse marginale (POM) minime. Ces résultats signifient que les implants courts SP dotés d’une surface SLActive® peuvent être utilisés pour les PDF dans les mandibules sévèrement atrophiées sans qu’il y ait besoin de réaliser une augmentation osseuse23.

Références

16 International Diabetes Federation. http://www.idf.org/diabetesatlas/ 17 Schlegel KA, Prechtl C, Möst T, Seidl C, Lutz R, von Wilmowsky C. Osseointegration of SLActive® implants in diabetic pigs Clin Oral Implants Res. 2013 Feb;24 (2):128-34. 18 Reginster JY, Burlet N. Osteoporosis: a still increasing prevalence. Bone. 2006 Feb;38(2 Suppl 1):S4-9. 19 Mardas N, Schwarz F, Petrie A, Hakimi AR, Donos N. The effect of SLActive® surface in guided bone formation in osteoporotic-like conditions Clin Oral Implants Res. 2011 Apr;22(4):406-15. 20 WHO: http://www.who.int/ageing/about/facts/en/index.html 21 *iData Report , Dental Implants and Final Abutments, Europe 2012 22 iData Report , Dental Implants and Final Abutments, USA 2012 23 Slotte Christer et al, Four-mm implants supporting fixed partial dentures in the posterior mandible. 5-year results from a multicenter study. Presented at the 20th Annual Scientific Meeting of the European Association of Osseointegration, 10-13 October 2012, Copenhagen, Denmark.

Attention: il faut prêter une attention toute particulière aux patients présentant des facteurs locaux ou systémiques pouvant interférer avec le processus de cicatrisation. Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur http://ifu.straumann.com et lire le mode d'emploi Straumann.