Moins complexe : Procédures de traitement fixes de patients édentés avec des composants Straumann.

Photos avec l'aimable autorisation des docteurs Runyon et Ralstin, travail de laboratoire par Darrel Clark, CDT, Fort Worth, Texas, USA

Situation initiale : Une patiente se présente au cabinet dentaire avec une restauration par bridge transvissée problématique sur la mâchoire antérieure. Compte tenu de son anamnèse, il fut décidé de procéder à une restauration fixe sur 4 implants et à une prothèse provisoire immédiate.

  • Situation préopératoire
  • Modèle d’étude, guide chirurgical et bridge fixe provisoire préparés par le laboratoire dentaire
  • Vue occlusale de la mâchoire antérieure
  • Lambeau et extraction des dents de la mâchoire
  • Implant Straumann® BL RC revêtu de la surface SLActive® placé en 24 après réduction de la crête osseuse
  • Partie secondaire transvissée, angulé à 30°, mise en place sur l’implant
  • Coiffes provisoires en titane, non engageantes, mise en place intra-orale, vue faciale
  • Technique d’obturation pour protéger les canaux de vis des coiffes provisoires, utilisation d’un guide chirurgical pour vérifier la position des parties secondaires et du canal de la vis occlusale
  • Application de Blu-Mousse® pour identifier l’émergence des coiffes provisoires et préparation pour la prise d’empreinte
  • Ajustement du matériau d’empreinte au laboratoire dentaire, les orifices sur le modèle d’étude représentent la position des implants
  • Forage puis enregistrement du modèle d’étude
  • Enregistrement du bridge fixe provisoire avec le modèle d’étude
  • Après ajustement, le bridge fixe est préparé au prélèvement intra-oral ainsi qu’à la vérification de la passivité et à l’ajustement sur le modèle d’étude
  • Les canaux de vis des coiffes provisoires sont bloqués, l’accès et la passivité dans la bouche du patient sont vérifiés
  • Prise s’empreinte intra-oral avec du matériau acrylique
  • Après ajustement du bridge fixe, vérification supplémentaire de l’ajustement du modèle d’étude
  • Bridge fixe provisoire, vue faciale postopératoire : remarquer l’extension du bandeau vestibulaire, l’adaptation à la crête maxillaire et le rapport à la dentition naturelle de la mandibule
  • Pour le bridge fixe définitif, des barres Straumann® CARES® sont utilisés comme armature
  • 4 mois plus tard, le bridge fixe définitif est livré au patient
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19

Blu-Mousse® est une marque déposée de Parkell, Inc, USA.

Reconstruction implanto-portée immédiate de l'arcade complète des deux mâchoires.

Images gracieuseté du Dr Sergio Piano, chirurgien-dentiste et prothésiste, Gênes, Italie

Situation initiale: Un patient de 80 ans en bonne condition physique a fait la demande d'une restauration fixe au niveau des deux mâchoires pour remplacer une prothèse maxillaire existante mal adaptée et afin de restaurer la dentition mandibulaire ne pouvant être préservée (fig. 1). Lorsque le patient souriait, on voyait à peine ses dents maxillaires et la protrusion de sa lèvre supérieure était jugée trop importante d'un point de vue esthétique. En raison de récession gingivale et de maladie parodontale, ses incisives inférieures étaient visibles de manière excessive. Le patient n'a jamais toléré de prothèse mandibulaire amovible car elle exacerbe son réflexe pharyngé. Par conséquent, le patient a demandé que soient traitées simultanément les deux mâchoires afin d'éviter toute prothèse amovible et pour écourter la durée globale du traitement. L'objectif était de poser les implants et de procéder à la mise en charge au moyen de prothèses transvissées provisoires, le même jour pour les deux mâchoires.                                                   

Un grand merci à Alessandro Giacometti pour son aide précieuse concernant les procédures en laboratoire.

  • Situation extra-orale avant la restauration
  • La vue intra-orale montre la situation avant la restauration
  • Vérifier dans la bouche du patient quelle est la configuration idéale
  • En ce qui concerne le maxillaire, l'examen CBCT révéla une qualité osseuse très médiocre au niveau des sites choisis pour l'insertion d'implants, par conséquent, le choix s'est porté sur des implants Bone Level Tapered pour améliorer la stabilité primaire et faciliter la mise en charge immédiate
  • Pour le maxillaire, le guide de diagnostic a été inséré dans un guide chirurgical. Pour la mandibule, un guide chirurgical conçu pour la chirurgie guidée par ordinateur a été fabriqué
  • En premier lieu, la mandibule a été traitée par la pose des implants selon une procédure chirurgicale guidée par ordinateur
  • Après la mise en place des implants, les parties secondaires ont été choisies puis placées sur les implants
  • La prothèse mandibulaire provisoire a ensuite été placée sur les implants, les liant aux coiffes positionnées en occlusion avec le guide chirurgical maxillaire
  • Ensuite, le maxillaire a été traité. Le premier site implantaire a été préparé à l'aide de forets spécialement conçus pour les implants Bone Level Tapered
  • En présence d'os de mauvaise qualité (Type 1), le site n'a pas pu être correctement préparé et des implants Bone Level Tapered ont été posés de manière à obtenir la grande stabilité que requiert un implant
  • Les parties secondaires vissées adéquates ont été choisies à l'aide du kit de planification correspondant
  • Une fois la phase de cicatrisation terminée, des tissus mous sains peuvent être observés autour des implants du maxillaire
  • La mandibule présente des tissus mous en excellente santé également
  • Procédure de prise d'empreinte : des coiffes de transfert ont été utilisées pour le maxillaire, et des coiffes en titane pour la mandibule
  • Armature CADCAM par Createch, recouverte ultérieurement d'une résine composite
  • La restauration satisfait les attentes esthétiques et fonctionnelles
  • Les radiographies finales montrent un positionnement parfait de l'implant et une restauration prothétique très précise

Createch peut ne pas être disponible dans tous les pays.